Le respect de votre vie privée est notre priorité

Le cookie ou fichier témoin est un petit fichier d’information stocké dans votre navigateur chaque fois que vous visitez notre page web.

Les cookies sont utiles car ils enregistrent l’historique de votre activité sur notre page web. Ainsi, lorsque vous revenez sur la page, celle-ci vous identifie et configure son contenu sur la base de vos habitudes de navigation, votre identité et vos préférences.

Vous pouvez accepter les cookies ou bien les refuser, les bloquer ou les effacer, à votre convenance. Pour ce faire, vous pouvez choisir parmi l’une des options proposées sur la présente fenêtre ou bien encore et le cas échéant, en configurant votre navigateur.

Si vous refusez les cookies, nous ne pouvons pas garantir le bon fonctionnement des différentes fonctionnalités de notre page web.

Pour en savoir plus, veuillez lire le rubrique INFORMATIONS COOKIES sur notre page web.


 


PAU



Avec ses centaines d'hectares d'espaces verts, la ville présente aux visiteurs un patrimoine végétal varié et excptionnel.

Capitale du Béarn, Pau (Pyrénées-Atlantiques, 78500 habitants) est dotée d’un riche patrimoine architectural, historique et paysager. La cité qui vit naître Henri IV bénéficie d’un environnement naturel rare avec une vue époustouflante sur la chaîne des Pyrénées. En 2019, Pau a confirmé son label 4 Fleurs (détenu depuis 1985) et a reçu le « Prix de la valorisation du patrimoine paysager historique ». Ces distinctions viennent saluer le travail des équipes pour préserver et valoriser le patrimoine de la ville tout en assurant aux habitants un cadre de vie agréable et naturel, dans le respect de l’environnement.

Grâce à Pau 2030, la métropole a entrepris une profonde métamorphose, avec l’ambition d’être à la fois une capitale humaine et une ville-jardins. Pau se modernise tout en gardant son identité. Les aménagements et réhabilitations engagés témoignent de cette volonté : Boulevard des Pyrénées, nouvelles Halles, promenade du Hédas…  La ville possède en outre une grande variété de parcs, jardins et espaces naturels (750 hectares d’espaces verts) soigneusement entretenus et parfaitement intégrés à la trame urbaine, qui contribuent au bien-être des Paloises et Palois. Le Parc Beaumont, le Parc de Sers, le Domaine National du Château, le jardin de Kofu sont autant de lieux aux plantations et aux ambiances très différentes. Le climat, exceptionnellement doux, favorise la grande diversité des espèces végétales.

Pau multiplie les actions en matière de développement durable et de protection de l’environnement et de la biodiversité : gestion différenciée, techniques alternatives de désherbage, zéro phyto, paillage, mulching, fauches tardives... Les déplacements doux sont privilégiés : développement de pistes cyclables et voies piétonnes, mise en service de Fébus, premier bus de 18 mètres propulsé à l’hydrogène. La ville, qui a mis en place un plan anti-solitude, souhaite associer les habitants à sa démarche, comme en témoignent la Maison du jardinier, lieu d’information, de conseils et d’animations, le « Permis de Jardiner » octroyé aux palois désireux de fleurir et verdir leur environnement, les jardins collectifs et la fête « Fleurir ma ville »…



Nombre d'habitants : 78500
Département : Pyrénées-Atlantiques
Distinction : 4 fleurs
Les parcs, jardins et loisirs de nature dans la commune

Domaine national du Château de Pau
Le Domaine national du Château Véritable poumon vert au c?ur de la cité paloise, un domaine national de 22 hectares entoure le château de Pau. Vestige et héritier de l'immense domaine des rois de Navarre, il présente de multiples occasions de promenades et découvertes. Depuis le boulevard des Pyrénées se succèdent les jardins dits Renaissance et le potager, de forme carrée, parfaitement alignés et composés de petits carrés parfaitement alignés, la Basse Plante puis le Parc du château.
Parc Beaumont
De ses alléees qui convergent vers le kiosque à musique à son lac au cyprès chauve, le parc Beaumont abrite de très beaux arbres pour beaucoup centenaires: des séquoias toujours verts de Californie, des cèdres de l'Himalaya, des araucarias d'Argentine et du Chili, des arbres de Judée, des marronniers d'Inde des Balkans, des magnolias. Bucolique, le jardin pyrénéen rappelle la montagne, ses rochers, ses vivaces, ses ruisseaux.
Les Jardins Joantho
Face à la gare, la palmeraie des Jardins Joantho, du nom du Conseiller Municipal, qui en proposa le plan à Henri Faisans, maire de Pau de 1888 à 1908. Le regard se lève: la magnifique perspective que voilà sur les arches du Boulevard des Pyrénées. Palmiers du jardin sur fond de palmiers du Boulevard, magnolias et bananiers côtoient les sentiers du roy.
Le parc Lawrance
Le parc Lawrence tire son nom de la villa, construite en 1855 et qui se trouve à son extrêmité Nord. La ville rachète la propriété en 1940 et l'Institut d'Etudes Juridiques s'y installe en 1947. Témoin de l'époque de la villégiature, la villa abrite aujourd'hui le Cercle Anglais et ses collections, ainsi que le musée de la Résistance et de la Déportation.

Plantes à admirer : les grands cèdres de l'Atlas et du Liban qui font partie des arbres remarquables de la ville.
Les jardins de l'hôtel du département
Ce jardin contemporain est composé de pierres et d'eau, qui viennent sublimer les massifs végétaux. Bassins et canaux rectilignes se succèdent et se déversent les uns dans les autres jusqu'au canal Heïd. Tout comme l'Hôtel Gassion, situé juste au-dessus du jardin, ce décor naturel se reflète dans les façades vitrées de l'Hôtel du département, dont l'architecture moderne est l'oeuvre du cabinet d'architecture Dubois.

Plantes à admirer : rhododendrons, azalées, camélias, hortansias, graminées, phlox...
Le square Besson
A deux pas du Conservatoire de musique et de danse et du futur complexe aquatique, le square Besson est comme une cathédrale à ciel ouvert, dont les pilliers sont des séquoias sempervirens deux fois centenaires.

Plantes à admirer : séquoias sempervirens
Le jardin de Kofu
Ce petit jardin japonais est situé entre le square Besson et la villa Nitot. Il a été inauguré le 27 septembre 2005 par l'ancien maire, André Labarrère, et son homologue de Kofu, Masanobu Miyajima. Ses plans, fournis par les jardiniers de Kofu, respectent les principes de l'art des jardins nippons. Cependant, ce petit havre de zenitude, où coule un torrent, n'a ouvert ses portes au public qu'en 2012, après avoir été restauré. Le jardin de Kofu est particulièrement intéressant à voir évoluer au fil des saisons : les camélias en fleurs au sortir de l'hiver, puis les cerisier au printemps, les azalées embrasant les parterres et les érables du Japon brillant de mille feux de l'été à la fin de l'automne...

Plantes à admirer : hêtres, cyprès, épicéas taillés en bonsaï, érables et cerisiers du japon, azalées, camélias, séquoias sempervirens.
Contact

Coordonnées

HOTEL DE VILLE
Place Royale
BP 1508
64015 PAU


Téléphone : 0559278580
E-Mail : secretariat.particulier@ville-pau.fr
Site de la ville

Organismes en charge du label
AADT BEARN-PAYS BASQUE
www.tourisme64.com
CRT NOUVELLE AQUITAINE
www.tourisme-aquitaine.fr