Le respect de votre vie privée est notre priorité

Le cookie ou fichier témoin est un petit fichier d’information stocké dans votre navigateur chaque fois que vous visitez notre page web.

Les cookies sont utiles car ils enregistrent l’historique de votre activité sur notre page web. Ainsi, lorsque vous revenez sur la page, celle-ci vous identifie et configure son contenu sur la base de vos habitudes de navigation, votre identité et vos préférences.

Vous pouvez accepter les cookies ou bien les refuser, les bloquer ou les effacer, à votre convenance. Pour ce faire, vous pouvez choisir parmi l’une des options proposées sur la présente fenêtre ou bien encore et le cas échéant, en configurant votre navigateur.

Si vous refusez les cookies, nous ne pouvons pas garantir le bon fonctionnement des différentes fonctionnalités de notre page web.

Pour en savoir plus, veuillez lire le rubrique INFORMATIONS COOKIES sur notre page web.


 


PONTRIEUX



Pontrieux cité fleurie - Petite Cité de Caractère de Bretagne

Pontrieux tire son origine d’un pont placé sur le Trieux (du breton « pontrev »), entre les paroisses de Ploëzal et de Quemper-Guézennec. Le Trieux est noté « Treu » vers 1160.
Pontrieux fut, du XVe siècle au XIXe siècle, une ville commerciale active. Il s’y échangeait notamment des céréales, des toiles, de lin principalement, et des chevaux.
Jusqu’au XIXe siècle, le pont Saint-Yves de Pontrieux était le seul, entre Guingamp et la mer, qui permettait de franchir le Trieux et de passer ainsi du Trégor sur la rive gauche, au Goëlo sur la rive droite.
Une cartonnerie qui s’y trouvait, se rendit célèbre en imprimant les premiers tickets du métro de Paris.
Epousant les méandres de la rivière, la ville est blottie autour de ses deux places triangulaires reliées par un ruban de hautes maisons. Les cinquante lavoirs, descendant vers le Trieux, témoignent de ce mariage réussi entre le Trieux et Pontrieux.
Ces nombreux lavoirs, du XVIIIe et XIXe siècle, bordent le fleuve. Ils ont été construits au fond des jardins des maisons bourgeoises, tout le long du fleuve le Trieux et ont été remis à neuf. Des promenades en barques sont organisées pendant toute la saison (de mai à septembre) et permettent de découvrir les lavoirs et les jardins des maisons visibles uniquement de la rivière. La cité s’offre à la flânerie de jour comme de nuit, grâce à un étonnant parcours lumière.
Ce « parcours-lumière » magnifique permet de les admirer lors de promenades nocturnes, toujours à partir des barques.
Grâce aux aménagements réalisés depuis 2017 favorisant les déplacements piétons et à vélos, vous pourrez parcourir la ville pour découvrir notamment le moulin du Richel datant du XVIIIe-XIXe siècle mais aussi les maisons en pans de bois ou en pierres de taille, une fontaine du XVIIIe siècle, et la maison surnommée la « Tour Eiffel ». Cette maison de la Tour Eiffel ou du Roscoat, datant du XVe-XVIe siècle, est une maison à pans de bois classée, abritant aujourd’hui des salles d’exposition. Elle se trouve sur une des places triangulaires de la Ville la place le Trocquer.
Sur la 2ème place triangulaire de la Ville, la place de la Liberté, le Bureau d’Informations Touristiques est à votre disposition pour tous renseignements. Vous pourrez, également prendre quelques minutes, pour découvrir la place et son monument aux morts constitué d’une statue sculptée portant la coiffe de Pontrieux. Il a été inauguré, en 1923, par M. R. Poincaré, Président du Conseil, M. L. Barthou, Président de l’Académie Française et de M. Y. Le Trocquer, Maire de Pontrieux et ministre des Travaux Publics.
 
Avec son viaduc et ses deux ponts, Pontrieux se prolonge vers le port de plaisance, appelant à larguer les amarres vers le passage atypique de l’écluse de Pontrieux, la découverte du château de la Roche Jagu, la maison de l’estuaire et son histoire, l’étonnant pont de Lézardrieux et au bout de l’estuaire la route des phares et Bréhat, Jersey ou Guernesey.
 
Lors de votre arrivée ou de votre départ, vous croiserez, certainement, le Passeur du Trieux et son bateau le Passeur Braz, qui au départ de Lézardrieux et de Pontrieux, vous invite à une découverte unique de la rivière du Trieux et son estuaire, zone de navigation classée Natura 2000. Vous entendrez, également, siffler la Vapeur du Trieux de juin à septembre et les charmes des voyages d’antan circulant sur une voie ferrée rénovée en 2016 et surplombant le Trieux et sa vallée.
 
Pontrieux, ville de fond d’estuaire est aujourd’hui une Petite Cité de Caractère, Cité Fleurie 4 fleurs, Cité des Lavoirs, Cité des Artisans d’Art.
 

Nombre d'habitants : 1016
Département : Côtes d'Armor
Distinction : 4 fleurs
Les parcs, jardins et loisirs de nature dans la commune

Jardin de la Passerelle
Jardin public avec son aire de jeu pour enfants - embarcadère promenade en barques pour décourvrir la face cachée de la Petite Cité surnommée "Petite Venise"
Lavoirs fleuris et décorés de juin à septembre par la Ville et les bénévoles de l'Association "Nos Lavoirs"

 
Contact

Coordonnées

MAIRIE
Place de la Liberté
BP 73
22260 PONTRIEUX

Organismes en charge du label
CONSEIL DÉPARTEMENTAL DES CÔTES D'ARMOR
cotesdarmor.fr