Le respect de votre vie privée est notre priorité

Le cookie ou fichier témoin est un petit fichier d’information stocké dans votre navigateur chaque fois que vous visitez notre page web.

Les cookies sont utiles car ils enregistrent l’historique de votre activité sur notre page web. Ainsi, lorsque vous revenez sur la page, celle-ci vous identifie et configure son contenu sur la base de vos habitudes de navigation, votre identité et vos préférences.

Vous pouvez accepter les cookies ou bien les refuser, les bloquer ou les effacer, à votre convenance. Pour ce faire, vous pouvez choisir parmi l’une des options proposées sur la présente fenêtre ou bien encore et le cas échéant, en configurant votre navigateur.

Si vous refusez les cookies, nous ne pouvons pas garantir le bon fonctionnement des différentes fonctionnalités de notre page web.

Pour en savoir plus, veuillez lire le rubrique INFORMATIONS COOKIES sur notre page web.


 


LA CADIÈRE D'AZUR



LA CADIERE D'AZUR - VILLAGE DE CARACTÈRE

VOLET GEOGRAPHIQUE
Avec 3 742 hectares, le territoire de la Cadière d’Azur est situé dans le bassin crétacé du Beausset et s’inscrit dans un grand paysage de reliefs calcaires imposants.
Espace à l’articulation du littoral et du domaine montagneux intérieur, le territoire offre de nombreuses relations visuelles lointaines avec :
 - A l’est : le plateau du Camp-du-Castellet, le massif de la Sainte-Baume, la colline du Cros du Loup avec son village perché du Castellet.
 - Au sud-est le massif du Gros Cerveau.
 - A l’ouest le Bec de l’Aigle à la Ciotat, la Méditerranée, la Gâche à ST Cyr sur Mer.

Outre ces reliefs structurants, La Cadière d’Azur est une commune dont les paysages sont fortement marqués par la présence constante de la viticulture et par la position centrale de son village perché (144 mètres) formant un pendant au village du Castellet à la manière d’une porte symbolique entre les départements du Var (à son sud-ouest) et des Bouches-du-Rhône.

Le village est dominé en partie sommitale de sa colline, par une forêt domaniale
(forêt « du Défends »), essentiellement constitué de pins d’Alep.
Au pied du village « perché », dans la plaine dite des « Paluns », domine la culture de la vigne.
Cette situation confère au village de La Cadière d’Azur, l’image d’un écrin de verdure entre la mer Méditerranée et la Sainte Baume.

VOLET CULTUREL
Les origines et son nom
 : Cathedra – Cadiero – Cadière.
 
L’occupation humaine de la Cadière est ancienne et remonte au néolithique.
Dans la plaine, se constitue peu à peu, à partir du IIème siècle avant notre ère, une agglomération secondaire, un vicus.
Des outils retrouvés aux quartiers des « Luquettes » et des « Paluns » en sont un témoignage.
À l’époque romaine, la vigne, l’élevage et la culture de l’olivier sont déjà les caractéristiques de l’économie locale.
A la chute de l’empire romain, survient alors une crise économique et politique.
L’agglomération locale vivotera jusqu’au IX-Xème siècle où la fin des razzias sarrazines ramènera le retour à la sécurité et le développement qui s’en suivra dans le giron de l’Abbaye « mère » de Saint Victor.

Après l’abandon du site de la plaine, le village se perche au cours du XIème siècle sous la forme d’un castrum (château avec remparts).
Le territoire de Cathedra (signifiant « siège » ou « lieu de repos ») remonterait aux alentours de l’an mille, il en est fait mention en 1019 pour la première fois dans le cartulaire de Saint-Victor.
Villa cathedra vient du domaine de Saint-Damien.
Dans la seconde moitié du XIème siècle, la population se regroupe donc autour du château érigé sur son éperon rocheux (actuellement place des Pénitents Blancs), où la municipalité a fait installer une table d’orientation en 2001, réalisée par la potière locale, Mme Anne-Marie SURLIER.

À partir du Moyen-Âge, de nombreux conflits politiques, pillages, crises économiques et démographiques agitent la région.
Par la suite, La Cadière reste sous la coseigneurie de l’abbaye de Saint Victor et des Vicomtes de Marseille, jusqu’à ce que ceux-ci aient vendu tous leurs droits. L’abbaye de Saint Victor reste alors le seul seigneur de la commune jusqu’à la Révolution.

La Cadière perd le territoire de Bandol en 1715 ainsi que les hameaux de Saint-Cyr et des Lecques en 1825 lorsque ceux-ci sont érigés en communes indépendantes.

Patrimoine archéologique :
 
En complément des éléments remarquables du patrimoine qui ont été recensés, le territoire communal recèle une centaine de zones de présomption archéologique qu’il convient de préserver et de prendre en compte dans tout aménagement (terrassements, défrichement, mise en culture, aménagement forestier).
 
Patrimoine naturel :
 
La Cadière d’Azur révèle un patrimoine varié, très lié à la ruralité provençale de la Sainte-Baume et aux espaces naturels.
Les espaces naturels sont importants, situés au nord sur le plateau calcaire, sur le Défends (forêt communale) et au sud sur l’ensemble des collines de l’Aoube et de la Vigie.
 
La Cadière possède un patrimoine géologique avec la présence de deux Z.N.I.E.F.F. Géologiques :
 
- La Z.N.I.E.F.F. de la carrière du Moutin de 2 hectares, site fossilifère en sédiments marins, située en piémont des espaces collinaires du sud  du territoire communal.
 
- La Z.N.I.E.F.F. Fontanieu-Trias de Fontanieu de 136 hectares, située en crêtes du même ensemble collinaire.
Le site de la mine a fourni l’explication géologique du phénomène de nappes de charriage du Vieux Beausset, site de référence mondialement connu des géologues.
 
Le territoire de la Cadière est aussi marqué par le passage de nombreux chemins ruraux et communaux propices à la découverte du patrimoine naturel et des paysages de la Cadière et de sa région, et de celui du GR 51.

 Patrimoine religieux :
 
- Église « Notre-Dame de la Miséricorde » (1634) transformée en Espace Culturel, entièrement rénovée par l’actuelle municipalité.
 - Église « Sainte-Magdeleine » (1667) édifiée sur les ruines du château féodal (propriété privée aujourd’hui).
 - Chapelle « Saint-Côme et Saint-Damien » rénovée sous l’actuelle municipalité.
 - Chapelle « Sainte-Croix » dans la forêt du Défends rénovée par l’actuelle municipalité.
 - Église paroissiale « Saint-André » (XIIème) rénovée par l’actuelle municipalité.
 - Chapelle « Sainte-Marthe » au sein de l’église Saint André.
 - Chapelle « Saint-Jean Baptiste » au quartier Saint-Jean.
 - Chapelle « Sainte-Anne ».
 - Chapelle « Notre-Dame de la Piété » transformée en moulin à huile puis aujourd’hui transformée en « Maison du terroir » par la Communauté d’Agglomération Sud Sainte-Baume.
 - De nombreux oratoires visibles en bordure des routes et chemins communaux et ruraux.

Patrimoine bâti :
 
Le patrimoine bâti de la Cadière d’Azur se compose du village, d’un bâti rural traditionnel de type campagne, bastide, moulins et de quelques éléments remarquables comme le château de l’Audiarde.
Le village fait l’objet de promenades guidées par la Maison du Tourisme, afin de découvrir ses ruelles étroites en venelles, ses placettes plantées de platanes mais aussi les vestiges des remparts du vieux village avec les portes Saint-Jean au centre, Mazarine à l’est, la Colle à l’ouest, les étals de pierre des anciennes échoppes, (rue de l’église), des portes anciennes (rue de l’église, rue de la colle), la maison où logea Charles IX, les maisons de village du XVIème siècle, la tour de l’horloge et son campanile (beffroi), des moulins comme celui du jardin d’enfants au chemin des Baumes, ou bien celui de Saint Côme, la tour de la Font d’Abeille…..

 Patrimoine vernaculaire provençal :
 
Celui-ci est représenté par :
 - Des restanques et leurs murets de pierres sèches.
- Des fours à cade.
- Des fours à chaux dans la forêt du Défends.
- Des aires de battage du blé.
 
- Des calades comme celle de Saint-Côme et celle de Saint - Eloi.
- Des réservoirs monumentaux d’eau potable.
- Des anciennes fontaines.
- Des puits.

Patrimoine divers :

 - Une table d’orientation place des Pénitents Blancs.
 - Une table d’orientation au rond – point Roger Salengro (lieu-dit Le Couvent).
 - Un patrimoine minier et géologique avec les mines de Fontanieu lignite.
 - Un ancien relais du télégraphe Chappe à la Croix des Signaux (dans propriété privée de nos jours).
 
Protections réglementaires :
 
La commune dispose de deux monuments historiques inscrits sur son territoire :
 - La Chapelle Saint - Côme et Saint - Damien (Vème siècle ; XIVème siècle) inscrit Monument Historique par arrêté du 13 avril 1981. (Propriété de la commune.)
 - La Fontaine Saint-Jean (XVIIème siècle) inscrite Monument Historique par arrêté du 10 juin 1975. (Propriété de la commune).

VOLET ECONOMIQUE

Une forte vocation viticole :

 
Depuis le 18ème siècle, le vin est la production agricole principale du territoire communal.
Les Olives, les figues et les noisettes étaient les autres cultures complémentaires jusqu’à une certaine époque.
Reste depuis une prédominance de la culture de l’olivier et essentiellement de la vigne, avec la présence d’une cave coopérative vinicole créée en 1929 et de nombreux domaines, qui produisent de l’AOP Bandol fleuron viticole du secteur mais aussi de l’AOP Côtes de Provence et des IGP Mont Caume, Var et Méditerranée.

L’activité Touristique avec un village perché provençal de caractère :
 
Le village de La Cadière d’Azur a su conserver son caractère ancien et provençal, avec ses ruelles, ses platanes où se retrouvaient autrefois pour y puiser une certaine inspiration, des peintres renommées tels qu’André Lhote, Lucien Fontanarosa et André Favory.
Il y existe tout autant des services, des commerçants et une artisanerie d’art de grande qualité.
 
L’activité touristique est importante et en perpétuelle croissance, avec une offre d’hébergement variée, constituée d’une hostellerie de renom, de gîtes, de chambres d’hôtes et de campings.
Il est à préciser que la proximité d’une autoroute de grand passage avec une sortie directe gratuite au pied du village, est un atout touristique important, qui permet tout autant un accès aux bassins d’emplois de deux grandes métropoles, Toulon et Marseille.
Cela incite beaucoup d’urbains à s’installer durablement à La Cadière d’Azur, profitant d’une cadre de vie social et environnemental, fort agréable.
 
L’obtention de labels tels que « Villes et Villages Fleuris », « Village de Caractère », « La route des Vins », « Vignobles et Découvertes », et l’intégration de la commune au Parc Naturel Régional (PNR) de la Sainte Baume, sont de toute évidence, des attraits touristiques que la municipalité entend conserver en se donnant les moyens de rendre que plus attractif, son village et territoire communal.
A ce titre, il est à noter que la Maison du Tourisme outre les visites pédestres du village qu’elle programme, a mis en place un parcours de visite par « QR-Codes », ce qui offre un service supplémentaire aux visiteurs se promenant librement dans les rues de La Cadière d’Azur.

Une attraction touristique certaine et reconnue :
 
Localisée en bordure de l’autoroute A50, et à proximité directe de la façade littorale (les stations balnéaires de Bandol et Saint-Cyr étant à moins de 10 kilomètres), la commune de la Cadière d’Azur bénéficie d’une attractivité touristique certaine, avec la quiétude d’un village du « Haut Pays ».
La douceur de son climat, la diversité de ses reliefs, et la qualité de ses paysages (alternance de plaines agricoles, d’un village perché et de collines cultivées ou boisées) font d’elle une commune enviée.
Cette forte attractivité touristique se base sur une offre en structures d’accueil relativement diversifiée dont des chambres d’hôtes et l’ « Hostellerie Bérard », structure « haut de gamme » localisée au cœur du vieux village, à la renommée internationale pour son service de restauration, récompensée par une étoile au
« Guide Michelin », en 2006.
 
L’ambiance architecturale du village, les ruelles et l’aménagement des voiries, rendent la marche à pied très agréable intra-muros et favorise la promenade des visiteurs.
La traversée du village est limitée à 20 km/h afin de préserver la fonction de « rencontre » justement et d’accès aux habitations, tout en réduisant les nuisances et la dangerosité.
La portion située au cœur du village est occasionnellement fermée à la circulation pendant les jours de marchés et lors de manifestations locales.
 
VOLET SOCIAL

La commune de La Cadière d’Azur, qui compte pratiquement une cinquantaine d’associations à la fois culturelles, sportives et caritatives, a réalisé de nombreuses infrastructures permettant une vie sociale de qualité, à ses administrés (liste non exhaustive) :
 
- Un Espace Culturel d’une capacité de 250 personnes assises, qui est un lieu de rencontres, d’échanges et      d’animation.
 - Une bibliothèque municipale.
 - Un boulodrome.
 - Plusieurs salles polyvalentes (salles des « Gardes », « Lucien Fontanarosa »).
 - Une Maison du Tourisme.
 - Une Maison du Terroir et du Patrimoine intercommunale.
 - Un Point d’Accueil Multi Services pour les Personnes à Mobilité Réduite.
 - Des équipements sportifs qualitatifs dans la forêt du Défends.
 - Deux aires de jeux pour enfant.
 - Un terrain multisports type « City Park ».
 - L’ensemble du parc de stationnement gratuit tout au long de l’année.
 - Un théâtre de plein air (en cours de réalisation).

La municipalité propose tout au long de l’année des manifestations qui pérennisent le dynamisme du village, dont voici les principales (liste non exhaustive) :
 
- Marché Provençal tous les dimanches matin (annuel).
- Festival de Musique classique (mars).
- Journées « Vide-greniers » par les Cadiérennes et Cadiérens (à partir d’avril).
- Fête de la Saint - Jean (juin).
- Fête de la Jeunesse et du Sport, activités culturelles et sportives (juin).
- Animations Musicales (concerts, bals, spectacles en été).
- Fête du 14 Juillet (juillet).
- Grand repas Républicain ouvert à la population (juillet).
- Fête de la Libération (20 aout).
- Fête des Vendanges (fin août).
- Tournoi de Tennis (septembre).
- Journées du Patrimoine (septembre).
- Forum des Associations (septembre).
- Fête de la Science (octobre).
- Festival de Théâtre Amateur (novembre).
- Fête de la Saint - André (novembre).
- Course pédestre « Dans les Vignes » (novembre).
- Défilé des Santons Vivants par l’« Escolo » de La Cadière d’Azur (décembre).
- Feu d’Artifice pour la nouvelle année. (01 janvier).

La Cadière d’Azur ne se veut pas qu’une étape touristique, c’est surtout un village dynamique qui vit tout au long de l’année.
Les Cadiérennes et les Cadiérens ont à cœur de s’investir afin de mettre en valeur leur village au travers de nombreuses démarches culturelles, sportives mais aussi avec ses fêtes traditionnelles, ses expositions artistiques, ses conférences, ses spectacles en plein air ou en salle.
 




 
 

 

Nombre d'habitants : 5264
Département : Var
Distinction : 3 fleurs
Contact

Coordonnées

HOTEL DE VILLE
11 Rue Gabriel Péri
83740 LA CADIÈRE D'AZUR


Téléphone : 0494912525
E-Mail : secretariat@lacadieredazur.com

Organismes en charge du label
CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU VAR
www.var.fr
CRT PROVENCE-ALPES-COTE D'AZUR
www.tourismepaca.fr