Le respect de votre vie privée est notre priorité

Le cookie ou fichier témoin est un petit fichier d’information stocké dans votre navigateur chaque fois que vous visitez notre page web.

Les cookies sont utiles car ils enregistrent l’historique de votre activité sur notre page web. Ainsi, lorsque vous revenez sur la page, celle-ci vous identifie et configure son contenu sur la base de vos habitudes de navigation, votre identité et vos préférences.

Vous pouvez accepter les cookies ou bien les refuser, les bloquer ou les effacer, à votre convenance. Pour ce faire, vous pouvez choisir parmi l’une des options proposées sur la présente fenêtre ou bien encore et le cas échéant, en configurant votre navigateur.

Si vous refusez les cookies, nous ne pouvons pas garantir le bon fonctionnement des différentes fonctionnalités de notre page web.

Pour en savoir plus, veuillez lire le rubrique INFORMATIONS COOKIES sur notre page web.


 


Actualités



Le service « Espaces verts » de la ville de Caen face à l’épidémie de la covid-19

Au début du printemps, les équipes des espaces verts de la ville de Caen ont dû cesser toute activité. Il a fallu rapidement fermer tous les parcs, aires de jeux et assurer une continuité d’activité minimum avec moins de 10% des effectifs disponibles. Celle-ci s’est réduite à maintenir les collections botaniques du Jardin des plantes et la production végétale des annuelles et vivaces. Les tontes des terrains de sport ont été maintenues puis progressivement celles des sites stratégiques d’un point de vue sécuritaire, emblématiques et patrimoniaux de la ville.

Le constat global de cette situation inédite a permis de mettre en évidence les points forts de notre gestion, notamment la résilience de nos massifs face à cette absence d’entretien. Ceci grâce à une palette végétale adaptée à chaque situation, aux travaux d’hivers, au paillage systématique dans le cadre du zéro-phyto. Nous restons vigilants toutefois sur la reprise des arbres fraichement plantés et avons dû renforcer leur arrosage.

Jamais nous n’aurions envisagé de laisser de cette façon nos espaces enherbés. Et pourtant, nos observations ont été riches d’enseignements. Certains secteurs se sont véritablement révélés. Chaque zone engazonnée a donc fait l’objet d’une analyse paysagère particulière. Ce travail sera ensuite cartographié et intégré à notre nouvelle gestion différenciée, en lien avec nos objectifs de biodiversité.

Le retour des habitants ne s’est pas fait attendre, avec des avis très positifs sur nos zones de non-tontes lorsque des orchidées sauvages sont observées, un afflux important de visiteurs dans les parcs ou lors de la distribution de nos coccinelles. Nous allons donc tirer des enseignements de cette expérience tout en gardant l’exigence nécessaire sur les sites emblématiques de la Ville.
 
Aurélien RÉGNÉ, Directeur des espaces verts

Actualité du Label - Juillet 2020

Voir aussi