Chargement...
 

Bienvenue sur le site
                 des villes et villages fleuris

                                            Le label de qualité de vie

Partage d'expérience

Le Label, facteur de promotion des communes

Avec ses 21 500 habitants dont la majorité vit en logements sociaux et un taux de chômage qui avoisine les 30%, Grande-Synthe a tout du cliché. Et pourtant … c’est une ville du Nord accueillante où il fait bon vivre ! Les nombreuses  reconnaissances nationale, labellisée depuis 1989, 4 Fleurs depuis 1991 et Fleur d’Or depuis 2015 et internationale, capitale mondiale de la biodiversité en 2010, en témoignent.

Damien Carême, maire de Grande-Synthe depuis 2001, explique que le label Villes et Villages Fleuris est un formidable outil de promotion de la ville et d’amélioration de la qualité de vie. Les critères du label sont intégrés dans toutes les composantes de la politique qu’il mène au sein de sa commune. A la fois attendu et redouté, le passage du jury permet de maintenir un haut niveau d’exigence. 

La volonté de faire entrer la nature dans la ville par le fleurissement s’inscrit dans une démarche ancienne et durable. La commune a très vite ancré les problématiques liées à la protection de l’environnement et la qualité de vie dans sa politique. Plus aucun produit chimique n’est utilisé depuis 1995 et les habitants bénéficient de nombreux espaces verts (127 m2 par habitant). La ville a mis à disposition sept jardins partagés entièrement gérés par les habitants qui ont été formés par les services de la ville à la culture raisonnée. Elle a également permis à des jeunes de se former à l’apiculture et d’installer des ruches dans l’espace public afin de produire leur miel. L’éco-pâturage permet d’entretenir de façon naturelle les espaces verts grâce aux éleveurs de vaches et de moutons locaux. 

De « ville dortoir », Grande-Synthe est passée à « ville Nature » grâce à une volonté affirmée de faire du développement durable une priorité.   
Toutes les politiques sont abordées à travers le prisme du développement durable ce qui assure une cohérence à la démarche. La politique culturelle est axée sur l’environnement grâce à des spectacles vivants ou du street art qui abordent cette thématique. La politique éducative, via l’intégration du bio dans les cantines et la création d’un abécédaire du développement durable dans les écoles intègre également cette dimension.

Depuis 40 ans, la mairie de Grande-Synthe impulse une dimension environnementale à sa politique, l’explique, conduit des actions pédagogiques et fournit des outils afin que les habitants l’intègrent à leur quotidien. Grande-Synthe est devenue un modèle de gestion écologique pour le plus grand bonheur de ses habitants.


Crédit photo : Férial Hart
Voir toutes les actualités