Chargement...
 

Bienvenue sur le site
                 des villes et villages fleuris

                                            Le label de qualité de vie

Les hommes et les femmes du label

Jean Pierre Ducos Directeur du CAUE de Maine et Loire.

Géographe de formation, Jean-Pierre Ducos a intégré le CAUE de Maine et Loire en 1993 et le dirige depuis 2014. C’est à partir de 2001 qu’il commence à travailler pour le label Villes et Villages Fleuris en collaboration avec le département.

Il propose d’associer le CAUE à ce concours, dont l’image est alors un peu « vieillotte », et lui donne une nouvelle impulsion en mettant l’accent sur les communes. Le principe du concours sera alors progressivement abandonné au profit de la mise en place d’un accompagnement des communes pour la labellisation « Villes et Villages Fleuris ».

Les modalités d’inscription au label évoluent et deviennent plus exigeantes afin de présenter des communes dont la démarche s’inscrit dans la durée et pour lesquelles les enjeux dépassent le simple fleurissement  ornemental.  Ce changement d’état d’esprit accompagne l’évolution globale du label qui contient des notions plus vastes liées à la qualité du cadre de vie et à l’environnement.
La démarche d’accompagnement à la labellisation, co-organisée avec le département, est rythmée par plusieurs temps forts tout au long de l’année.

Tout d’abord, les communes sont invitées à participer à une réunion d’information sur les attendus du label. Cette première étape, très importante, donne les clefs pour remplir un dossier de pré-sélection. Les communes retenues sont ensuite visitées en avril par un comité technique qui déclenche le passage du jury. Le comité technique propose un véritable audit des communes avec des préconisations précises pour préparer la visite du jury au mois de juillet. A la fin du processus de sélection, l’ensemble des communes se voit remettre un rapport de campagne qui leur fournit des outils de progression.

La remise des prix est organisée en octobre. Elle récompense les communes et identifient celles qui seront sélectionnées l’année suivante pour le passage du jury régional et une éventuelle attribution de la 1ère fleur.

Jean-Pierre Ducos s’est personnellement engagé pour faire évoluer le label depuis 2007. En partenariat avec le Conseil National des Villes et Villages Fleuris, il a participé à l’actualisation des critères nationaux et à l’élaboration de la grille nationale. Il a également contribué à la réalisation de plusieurs ouvrages (Aménager avec le végétal, Guide aux communes) qui constituent aujourd’hui les références pour l’obtention de label.

Il constate que l’impact du label est très visible pour les communes concernées qui ont instauré une dynamique d’amélioration continue de la mise en valeur de leur territoire. Il souligne que le label a permis d’offrir plus de place au végétal, un aménagement des espaces publics plus qualitatif et une nette augmentation des pratiques écologiques.

Un changement d’état d’esprit s’opère chez les communes labellisées qui inscrivent désormais leur démarche d’embellissement dans un objectif de création et de pérennisation de leur patrimoine végétal dans la durée comme c’est le cas pour le patrimoine bâti. La démarche environnementale et les enjeux de biodiversité pris en compte permettent enfin de s’intéresser au caractère vivant de ce patrimoine et de lui associer les notions de préservation et pérennité.
 
Pour Jean-Pierre Ducos, le label est un formidable outil pédagogique qui lui permet d’entrer en relation avec les élus et d’aborder des sujets de fond. Le label s’intègre parfaitement dans le cadre de la mission de conseil du CAUE et permet la mise en place d’outils et de démarches participant à la qualité des territoires. 

L’avenir du label passera sans doute par la mise en place d’une identité visuelle englobant toutes les notions véhiculées par ce dernier. La poursuite d’un niveau d’excellence en matière de patrimoine végétal implique une collaboration avec tous les acteurs concernés.
 
Voir toutes les actualités