Label de qualité de vie !

Les villes et villages fleuris

Localisation & navigation

DIJON

DIJON
Ville verte, Dijon, avec ses 825 hectares de parcs et jardins publics, a réussi la gageure de faire revenir la nature dans la ville.
Nombre d'habitants : 151576
Département : Côte d'Or
Dijon offre aux visiteurs l'image d'une belle ville ooù il fait bon vivre. Son secteur sauvegardé est l'un des premiers de France par sa superficie, a été épargné par les guerres et est riche de nombreux monuments et bâtiments historiques. Trois fois par an, un fleurissement thématique est mis en place par les agents de la direction des espaces verts et de l'environnement. Ce sont plus de 500 000 plantes (produites dans les serres municipales) et bulbes qui sont ainsi plantés. Dijon se place dans les premières villes de France pour la surface d'espaces verts par habitants : 52m².
A découvrir en particulier :

♦ Le jardin de l'Arquebuse

A 5 minutes de la gare, comprend depuis 1833 un jardin botanique conçu dans la tradition des jardins botaniques du XIXème siècle. A ses côtés un arboretum, avec de nombreuses essences étrangères et le Muséum d'Histoire naturelle installé en 1860. Sur le Raines, qui traverse le parc, on peut observé un intéressante collection d'anatidés. En 2005 une roseraie a été réalisée, ainsi qu'un planétarium.

♦ Le jardin de Darcy

A cet emplacement, Henri Darcy, ingénieur dijonnais, avait conçu un réservoir pour alimenter Dijon en eau potable en 1838. Pour couronner cet ouvrage, l'architecte Emile Sagot réalisa un monument de style néo-renaissance, ouvrage toujours présent. En 1880, un jardin fut réalisé sur ce réservoir par l'architecte Félix Vionnois selon les goûts de l'époque. C'est un havre de repos très fréquenté par les Dijonnais et les nombreux touristes de passage.

♦ Le jardin du Ruisseau de la Fontaine d'Ouche

Ce jardin de 26 000 m2 est à la fois un espace de détente et une liaison piétonne entre le centre commercial, le centre social, les groupes scolaires et les immeubles du quartier.

♦ Le jardin des Carmélites

Premier monastère de femmes fondé à Dijon en 1605, l'ancien Couvent des Carmélites abritait un cloître planté d'arbustes et un potager. La création du parking Sainte-Anne, en 1994, a permis la reconstitution d'un jardin divisé en quatre parterres bordés de buis, s'inspirant du schéma historique du jardin du Cloître des Carmélites.
Pour plus d'informations :
Site de la ville
Office du tourisme
Organismes en charge du label :
♦ Départemental
CÔTE-D'OR TOURISME - http://www.cotedor-tourisme.com/
♦ Régional
BOURGOGNE TOURISME - http://www.bourgogne-tourisme.com/
« Retour
Retour
Visitez les villes et villages fleuris de chaque région